Home Actu-Culture Retraité du catch, Dave Bautista veut maintenant se faire respecter au cinéma
Retraité du catch, Dave Bautista veut maintenant se faire respecter au cinéma

Retraité du catch, Dave Bautista veut maintenant se faire respecter au cinéma

0
0

CINEMA Après avoir annoncé qu’il quittait officiellement le monde du catch, Dave Bautista devrait désormais se consacrer à sa carrière d’acteur

Dave Bautista, en mars 2019. — Jack Plunkett/AP/SIPA

« Je n’ai pas les mots pour dire à quel point ce théâtre de violence va me manquer. » Dave Bautista a officiellement pris sa retraite de superstar du catch et a marqué le coup mardi dans un post Instagram. Six fois champion du monde au cours de sa carrière, l’idole de la WWE (World Wrestling Entertainment) quitte, à 50 ans, le ring pour se consacrer à un nouveau décor, celui des plateaux de cinéma.

Les deux univers se ressemblent, il faut savoir jouer la comédie. Dans son message, l’Américain remercie ses fans qui lui ont donné « l’opportunité de suspendre leur incrédulité » de combat en combat. « La suspension de l’incrédulité », c’est ce processus à l’œuvre lorsque l’on regarde une fiction : on consent à croire ce qui est raconté même si l’on sait très bien, au fond, que ce sont des acteurs qui s’agitent sur l’écran.

Drax dans « Les Gardiens de la galaxie »

Cela fait déjà quelques années que Dave Bautista a tapé dans l’œil des habitués des salles obscures. Si sa première apparition remonte à il y a dix ans – il incarnait un agent du SWAT de Dans l’œil d’un tueur de Werner Herzog – c’est en 2014 qu’il a conquis un grand nombre de fans. Dans Les Gardiens de la galaxie, il offre son imposante carrure – 1,98m pour 130 kg – à Drax le destructeur. Un tueur implacable qui se révèle plus sensible qu’il n’y paraît. Un personnage culte pour lequel l’acteur s’efface sous des effets numériques, en devenant presque méconnaissable.

En 2015, on le reconnaît davantage lorsqu’il joue, une nouvelle fois, un tueur dans 007 Spectre de Sam Mendes. Dave Bautista semble s’épanouir dans le cinéma d’action. Son cas est loin d’être isolé à Hollywood puisque Dwayne Johnson, alias The Rock, et John Cena, ont suivi un parcours similaire avant lui. Mais il n’apprécie guère d’être comparé à eux.

« Je veux travailler avec des gagnants des Oscars »

« Ces mecs sont des catcheurs qui sont devenus des stars de cinéma. Moi, c’est autre chose. J’étais un catcheur. Maintenant, je suis un acteur », avance-t-il au Tampa Bay Times en février. Une nuance subtile qu’il tente d’expliciter : « Je veux des bons rôles. Je me fiche de Fast and Furious ou Bumblebee. Je ne veux pas de ce genre de célébrité. (…) Je veux travailler avec des gagnants des Oscars. Je suis fier d’être un acteur. Je veux ce respect et cette crédibilité. »

Dave Bautista, qui avait déjà travaillé sous la direction du réalisateur (oscarisé) Denis Villeneuve pour Blade Runner 2049, vient de le retrouver pour jouer dans une nouvelle adaptation de Dune, qui sortira l’an prochain. Lundi, il a été annoncé au casting d’Army of The Dead, un film de zombies réalisé pour Netflix par Zack Snyder et dont le tournage doit commencer cet été.

Son combat pour James Gunn

Dans l’immédiat, on le retrouvera en Drax le destructeur dans Avengers : Endgame, qui sortira le 24 avril. Et il n’est pas près d’en avoir fini avec ce personnage puisqu’il rempilera pour un troisième volet des Gardiens de la Galaxie, annoncé pour 2020. Un long-métrage qu’il a failli rayer de son agenda. Le réalisateur de la saga, James Gunn avait été viré par Disney l’été dernier après que d’anciens tweets dans lesquels il plaisantait sur le viol et la pédophilie ont refait surface. L’équipe du film s’en est vivement indignée, Dave Bautista en tête.

« Si Marvel n’utilise pas le scénario écrit par James Gunn, alors je demanderai à être libéré de mon contrat, coupé au montage ou remplacé par un autre acteur », prévenait-il en août. Il n’aura pas à mettre sa menace à exécution puisque, le 15 mars, James Gunn était réembauché par Disney. Dave Bautista n’a pas fini de gagner des combats.

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *